Du

Piano'cktail

Musique, Théâtre

REPORTÉ // Prévert

Yolande Moreau (hors des Deschiens) et Christian Olivier (hors des Tête Raides) dressent leur portrait de Prévert dans un surprenant inventaire joué et chanté.

Contact : Billetterie

Tél : 0240650525

Courriel

Type d’événement: Spectacle

Tarif : de 11€ à 24€ (tarif 3) HORS ABONNEMENT

Info : Durée : 1h30

Les souvenirs des récitations se transforment en moments de grâce. Je suis comme je suis, La grasse matinée, Étranges étrangers… Accompagnés de musiciens complices, Yolande Moreau et Christian Olivier redonnent toute sa verve à la prose du tendre anarchiste, génie des mots. Quel bonheur de redécouvrir les écrits imparables du poète, portés avec panache par ce magnifique duo ! Une interprétation émouvante, truculente et engagée.

 

En raison des mesures prises pour limiter la propagation du Covid-19, ce spectacle est reporté au jeudi 25 février 2021.

Vous deviez venir voir ce spectacle? Vous avez le choix entre :

  1. accepter le report de votre billet. Votre billet actuel reste valable pour la nouvelle date : vous n'avez aucune démarche à effectuer.
  2. demander le remboursement en ligne avant le 10 juillet.
    Vous serez remboursés par virement bancaire. 
    N.B. : Seul l'acheteur du billet peut être remboursé.
  3. ne pas demander le remboursement (billet solidaire) pour aider le Piano’cktail à honorer ses engagements auprès des compagnies, fragilisées par les annulations. Faites-nous part de votre solidarité en remplissant ce formulaire. Un grand merci !

Avec : Yolande Moreau et Christian Olivier
Guitare : Serge Begout
Clavier, cuivres, scie musicale, bruitages : Pierre Payan
Accordéon, cuivres, percussions : Scott Taylor

Production Astérios Spectacles,
coproduction La Coursive, Scène nationale - La Rochelle,
coréalisation Théâtre du Rond-Point, Paris

 

Extraits

Les mots sont beaux, bien dits, et la musique est bonne. Christian Olivier sait trousser des mélodies variées et efficaces (…) Yolande Moreau juste mais fragile, séduit par son étrangeté et sa malice (…) L’effet est saisissant. On est envoûté et secoué.
Philippe Chevilley - Les Echos

Vous aimerez aussi